Monthly Archives: octobre 2015

Ajoutez de l’intelligence dans la salle de bain !

Pour faire suite à la parution d’un dossier sur la salle de bain high-tech dans eDomus n°3, la rédaction du magazine animera une conférence sur le sujet le mercredi 4 novembre à 14 h, lors du salon IdeoBain (Paris Nord Villepinte), qui se tient dans le cadre du Mondial du Bâtiment.

La salle de bain ne fait plus partie des terrains inexplorés par la domotique et les objets connectés. Et nous avons tout à y gagner ! Pour découvrir l’univers de la salle de bain High Tech,  autour d’Eric Le Ven, rédacteur en chef délégué d’eDomus, seront réunis trois professionnels experts de la domotique et des objets connectés :

Delta Dore : la logistique à l’heure de la maîtrise énergétique

Pour accompagner sa forte croissance, le groupe Delta Dore a créé son nouveau centre logistique en Bretagne, sur la commune de Tinténiac, à deux pas des deux unités de production d’Etrelles et de Bonnemain, également siège social.

Ce spécialiste du pilotage du confort et des énergies dans les bâtiments, a bien entendu profité de l’occasion pour mettre en oeuvre matériels et logiciel de GTB qu’il a développés et commercialise.

8 enseignes de la distribution ont décidé de valoriser les « Objets connectés de la French Tech »

Huit enseignes de la grande distribution ont décidé de s’engager conjointement pour soutenir et valoriser en magasin les start-ups françaises fabricantes d’objets connectés, rassemblées sous une dénomination commune : les objets connectés de la French Tech. Cette initiative, s’inscrit dans le cadre de la solution « objets intelligents » de la nouvelle France industrielle.

Ainsi Auchan, Boulanger, Carrefour, Darty, la FNAC, Lick, Leclerc et Orange ont signé une charte les engageant à valoriser dans la durée ces objets connectés de la French Tech.

Objets connectés : la FFIE valorise le métier des électriciens

A l’occasion de sa traditionnelle « Journée des présidents départementaux » qui a réuni plus d’une centaine d’électriciens à Cabourg le 2 octobre dernier, la FFIE  s’est penchée sur l’impact de  l’essor des objets connectés.

« Personne ne peut prévoir l’étendue des mutations qu’apporteront ces objets, tant dans les comportements que dans le positionnement des acteurs.

Distribution/Grossiste : sortie du nouveau catalogue produits 2015/2016 d’ADI

ADI, distributeur de solutions globales de sécurité multimarques vient de publier son nouveau catalogue produits 2015/2016 destiné à ses clients électriciens, installateurs, intégrateurs, domoticiens, spécialistes courant faible, etc.

Avec plus de 400 pages, 2000 références produits issus de 80 fabricants, cette nouvelle édition propose de nombreuses nouveautés, au nombre desquelles on notera :

Sortie en kiosques du N°4 de « eDomus », le magazine de la domotique

Découvrez dès aujourd’hui chez votre marchand de journaux  le N°4 de eDomus (5,90 €), magazine entièrement dédié à l’actualité de la domotique, du Smart Home et des objets connectés.

Le sujet de couverture de ce 4ème numéro de eDomus est consacré à « la domotique enfin accessible à tous ». Quand on baigne dans les technologies et l’univers de la domotique depuis des années, on finit forcément par être un peu blasé. On finit aussi par trouver les choses terriblement naturelles, en oubliant que la plupart des consommateurs n’y comprennent rien. Et comme c’est du chinois pour eux, ils hésitent à investir. C’est logique.

HLM & droit à la prise pour véhicules électriques : Ségolène Royale précise le champ des obligations

En avril dernier, Isabelle Debré, vice-présidente du Sénat, avait posé une question écrite à Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, afin que le Gouvernement éclaircisse sa position sur la législation du droit à la prise pour voiture électrique, applicable pour les immeubles de bureaux et les copropriétés, notamment pour les HLM. La réponse de la ministre vient d’être publiée.

Centrées sur les copropriétés, les dispositions du texte applicable en la matière semblaient exclure un parc HLM de 4,5 millions de logements. La réponse de la ministre est claire : les exigences des textes sont applicables à tous les types de bâtiments d’habitation et à tous les types de parcs de stationnement.

DOSSIER SPECIAL « ÉCLAIRAGE INTELLIGENT & GTB : l’intégration immotique en marche »

L’éclairage est qualifié d’« intelligent » quand il dépasse sa stricte fonction primaire : en liaison avec tous les systèmes du bâtiment, il contribue à économiser l’énergie et à améliorer le confort, dans tous les sens du terme.

On estime que les systèmes d’éclairage et de chauffage/ventilation/climatisation sont responsables des trois quarts de la consommation énergétique totale d’un bâtiment. Les évolutions technologiques intrinsèques – LED, ballast électronique gradable… – sont une première source d’économies mais leur adoption n’est que très progressive, la trésorerie des entreprises restant en souffrance.