L’ANITEC veut rassembler les métiers de «l’intégration électrique »

Un an après sa création, l’ANITEC, qui regroupe les professionnels experts de l’intégration dans les domaines de l’audio/vidéo, de la sûreté/sécurité, du Smart Home & Building et des réseaux, trace sa feuille de route qui se résume ainsi : rassembler la profession.

Lors de leurs assemblées générales respectives qui se sont tenues le 17 octobre, le S2ICF et le SVDI, les deux syndicats à l’origine de la création de l’ANITEC, ont entériné leur dissolution pour ne laisser place qu’à la nouvelle organisation. Cette dernière a adopté le principe d’une co-présidence confiée à Philippe Blin (ex-président du SVDI) et Arnaud Brouquier (ex-président du S2ICF), un gage d’équité dans le cadre de cette fusion qui a fait l’unanimité parmi les adhérents. Stéphanie Tucoulet, ex-secrétaire générale du SVDI, a pour sa part été reconduite à ce même poste dans la nouvelle organisation.

Invité du Symposium qui a suivi les assemblées générales, Emmanuel Gravier, le président de la FFIE a appelé au rassemblement, sous la bannière de l’ANITEC (adhérente de la FFIE), de l’ensemble des métiers des TIC, de la domotique au sens large du terme et de la sécurité des personnes et des biens. « Le rassemblement des métiers de l’intégration électrique, en prenant en compte leurs spécificités, est une nécessité afin de peser dans les discussions, les négociations avec des tiers et notamment avec les représentants de l’Etat », a insisté Emmanuel Gravier.

>LIRE AUSSI Emmanuel Gravier, réélu à la présidence de la FFIE

A noter que Lucien Crevel (ex-S2ICF) s’est vu reconduit dans sa fonction d’ambassadeur de l’ANITEC. En revanche, Jean-Marie Lesueur, figure emblématique du S2ICF a souhaité prendre du recul afin de se consacrer à sa famille.

Rédaction : Patrice de Goy

Table ronde lors du symposium de l’ANITEC, au siège de la FFB le 17 octobre 2018. De gauche à droite : Laurent Didier (Urmet), Gille Genin (Ingetel Bet) et Patrice Ferrant (Mobotix).

Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *