Lighting – Indirect Downlight de Verbatim : éclairer sans éblouir

Ces nouveaux luminaires LED à encastrer possèdent un indice d’éblouissement qui peut descendre en dessous de 6. Leur grande longévité (70000 h) est une autre qualité.

Indirect Downlight, la nouvelle gamme de luminaires LED à encastrer de Verbatim, se distingue par un indice d’éblouissement (UGR) inférieur à 6, dans le meilleur des cas, et contribue donc à améliorer sensiblement le confort visuel. Cette caractéristique est le fruit d’un dôme de diffusion et d’un réflecteur en aluminium ultra-poli conçus  par les équipes de R&D basées à Tokyo (Verbatim est une filiale de Mitsubishi Chemical Corporation). Ces luminaires LED qui n’éblouissent pas ou peu se destinent au marché du tertiaire, du résidentiel et de l’hôtellerie.

Selon Verbatim, l’emploi de l’aluminium maximise la dissipation, accentue la réflexion de la lumière tout en diminuant les pertes optiques. Le designer allemand Arne Fiedler a participé à l’élaboration du dissipateur, qui prolonge la durée de vie jusqu’à 70000 heures. Huit versions coexistent, en fonction de la température de couleur (3000 ou 4000 K), du diamètre (155 ou 255 mm), de la puissance (15/20/30 watts) et de l’angle du faisceau (25 ou 40°).

L’angle le plus étroit est fait pour les applications où l’on cherche à concentrer le flux lumineux (mise en valeur d’un objet, etc), le plus large est indiqué pour de l’éclairage général. Le flux lumineux varie entre 1100 et 2550 lumens. Selon la version choisie, l’UGR se situe entre 5,9 et 16,6. Le protocole Dali est en option et la garantie est de cinq ans. www.verbatim.fr

Rédaction : Frédéric Monflier

Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *