Mur d’images et salle de contrôle : DLP ou LCD ? Les réponses d’Eyevis France

Eyevis France fournit depuis 2007 des solutions de murs d’images qui comptent parmi les plus performantes du marché notamment pour les salles de contrôle. Largement utilisées pour la supervision, la gestion de crise, la protection d’infrastructures, la vidéo surveillance, les salles de dispatching, etc., les solutions s’appuient sur des cubes de rétroprojection DLP ou des écrans LCD. (En photo, cubes de la série EC-LHD-TRP)

« Si Thalès, Airbus, Vinci, Hennessy, Orange, Schneider Electric et bien d’autres nous ont fait confiance, ce n’est pas le fruit hasard », affirme Bertrand Sacher, directeur général d’Eyevis, « pour répondre avec précision à leur besoin, nous installons une solution qui fait jouer une complète synergie entre hardware et software. C’est cette synergie qui nous permet de nous positionner parmi les leaders du marché. » Concrètement, la solution se décline en trois briques. Le mur d’écran à proprement parler, composé soit d’un assemblage d’écrans LCD, soit d’un assemblage de cubes de rétroprojections DLP, le contrôleur graphique (ou « serveur d’affichage ») qui est l’interface entre le mur d’écran et les différentes sources vidéo à afficher et le logiciel de contrôle d’affichage d’Eyevis, l’un des plus puissants et complets du marché. Le choix entre la solution constituée d’écrans LCD et celle qui associe des rétroprojecteurs cubes DLP s’apprécie en fonction des besoins du client.

Cubes de rétroprojection DLP

Cube DLP EC-60-LTH-SLIM

Premier constructeur à avoir conçu et commercialisé (en 2009) des cubes de rétroprojection DLP en technologie LED, Eyevis dispose d’une très solide expérience dans le domaine. « L’utilisation des cubes de rétroprojection DLP sous-tend un besoin bien particulier : celui d’afficher des informations fixes 24h/24, 7j/7, 365 jours, sans interruption », explique Bertrand Sacher. « Si à l’achat leur coût est supérieur à celui des LCD, leur durabilité fait des cubes un excellent investissement à long terme. » Cette solution présente par ailleurs un autre intérêt et non des moindres, les cubes de rétroprojection présentent en effet le bezel (à savoir la séparation entre les écrans, exprimée en mm) le plus fin du marché à 0.6mm. La séparation entre les écrans est donc quasiment invisible, ce qui ajoute à la qualité de l’image. Eyevis propose trois séries de cubes :

  • la série Slim Cube en 50, 60 et 70 pouces, optimisée pour les espaces réduits ;
  • la nouvelle série TRP en 50 et 60 pouces, à faible consommation énergétique et dédiée aux salles de contrôle (voir encadré) ;
  • la série 1000, dédiée aux environnements exigeants des plateaux de télévision et offrant une plus grande flexibilité au niveau des paramètres de configuration.

Solution LCD

Mur d’images constitué d’écrans LCD de la série Eye-LCD-5500-ESN-FX.

Tout comme les cubes de rétroprojection DLP, la solution d’affichage LCD doit être envisagée en prenant en compte l’utilisation de l’affichage. Il faut savoir par exemple que les écrans LCD sont une solution adaptée pour les besoins en matière d’affichage dynamique non continu. Ainsi, si, par exemple, l’objectif est de permettre aux opérateurs de pouvoir observer l’intégralité des vidéos de surveillance d’un site, la solution d’affichage LCD est parfaitement adaptée. En revanche, les écrans LCD ne peuvent pas fonctionner 24h/24 sans interruption sur des images fixes (par exemple : SCADA, plan fixe, cartographie, consignes métiers…). « Peu importe ce qu’avancent certains, si un écran LCD reste allumé plus de 20 h par jour, irrémédiablement un effet de rémanence lumineuse se produira et détériorera la dalle », assure Bertrand Sacher. Lorsqu’il s’agit de monter un mur d’écran avec des écrans LCD, l’un des critères esthétiques prédominant est le bezel, plus il est fin, meilleure la lecture des informations sera. Pour répondre à ces différents besoins, Eyevis propose deux gammes d’écrans LCD : une gamme avec un bezel de 1,8 mm (disponible en 46 et 55 pouces) et une autre avec un bezel de 3,5 mm disponibles aux mêmes dimensions.

Solution logicielle eyeControl V5

« Avec plus de 15 ans de développement en continu, eyeControl, notre suite logicielle de contrôle de mur d’images, est, avec la version 5, LA solution complète et universelle pour piloter des murs vidéos, affirme Bertrand Sacher. eyeControl V5 permet de gérer les sources connectées au serveur, de distribuer et échanger les informations entre les salles de contrôle et de présentation. » Au cours de ces 10 dernières années, Eyevis a fait évoluer tant les fonctionnalités que l’interface graphique du logiciel afin de fournir une expérience utilisateur optimale…

La suite de cet article est réservée aux abonnés. Profitez-en, abonnez-vous! A lire dans le n°25  de SMART INTEGRATIONS MAG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *