Deux nouveaux satellites « tout électriques » remplaceront dès 2022 les trois Hotbirds existants exploités à la position orbitale de 13° Est. Une nouvelle qui réjouit les antennistes et les vendeurs de terminaux et de téléviseurs équipés de tuners DVB-S/S2.

Airbus Defence and Space a reçu commande fin 2018 de deux nouveaux satellites construits sur la base de la plateforme Eurostar Neo développée avec le soutien de l’Agence spatiale européenne.

Ces deux engins dont la propulsion finale et le maintien à poste seront assurés par un système de propulsion électrique (l’énergie électrique agit sur un fluide pour provoquer une poussée) couvriront l’Europe de l’Ouest avec une performance accrue par rapport aux trois actuels satellites. Ils « renforceront et amélioreront la qualité des services de télédiffusion » indique Eutelsat, précisant qu’ils offriront également « des fonctionnalités évoluées en matière de protection et résilience du signal montant, ainsi qu’une redondance en orbite exceptionnelle ». Leur masse au lancement sera de 4,5 tonnes et leur puissance électrique de 22 kW chacun. Les satellites seront fabriqués sur les sites d’Airbus Defence and Space à Stevenage et Portsmouth au Royaume-Uni, et à Toulouse.

13° Est : une position orbitale stratégique pour Eutelsat

Les technologies mises en oeuvre et « une approche de conception par les coûts » permettront de remplacer les trois satellites existants par seulement deux, ce qui améliorera aussi la rentabilité du dispositif selon Eutelsat qui finance entièrement l’opération sur son enveloppe d’investissements. Le concept Neosat a été développé en deux versions (l’autre par Thales Alenia Space) dans le cadre du programme Artes (Advanced Research in Telecommunications Systems) de l’Agence Spatiale Européenne. Il vise entre autres à rationaliser la construction des satellites grâce à une conception plus modulaire qui baisse les coûts de production et raccourcit les délais de fabrication. Depuis plus de 20 ans, la position Hotbird à 13° Est est stratégique pour Eutelsat puisqu’elle est le point d’émission de quelque 1 000 chaînes de télévision, dont plus de 340 en HD, et plusieurs centaines de radios, diffusées vers plus de 135 millions de foyers d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Ce pôle audiovisuel de référence héberge  10 bouquets de TV premium, transporte plus de 600 chaînes payantes et près de 400 en clair dont plusieurs dizaines de francophones.

Rédaction : Philippe Pélaprat

Photo d’ouverture : Vue d’artiste de la plateforme Eurostar Neo © Airbus Defence and Space.

Partagez sur les réseaux sociaux