Smart Home : Netatmo Pro, le programme réservé aux pros

Depuis le 6 novembre, les professionnels du bâtiment qui installent des produits Netatmo peuvent bénéficier de privilèges exclusifs accordés par le programme Netatmo Pro.

Né avec la vague de l’Internet des objets à destination du grand public, le français Netatmo cherche cependant à valoriser son circuit de distribution professionnelle, ce dont témoigne la création du programme Netatmo Pro. Depuis le 6 novembre, les électriciens, plombiers et chauffagistes souhaitant mettre en œuvre des produits Netatmo bénéficient d’une offre et de modalités commerciales dédiées. L’inscription s’effectue par l’intermédiaire du portail pro.netatmo.com. Les trois produits concernés par ce programme sont le Thermostat connecté, la caméra de sécurité extérieure Présence et enfin les vannes thermostatiques connectées, disponibles depuis septembre dernier.

Ces professionnels pouvaient déjà s’approvisionner chez les distributeurs Rexel, Sonepar, Cedeo et la Plateforme du Bâtiment, mais sans privilèges. Une lacune que vient combler l’adhésion à ce programme Partenaires : tarifs et promotions exclusifs, assistance téléphonique dédiée (du lundi au vendredi, de 8h à 17h), base de connaissance en ligne (notices, outils de compatibilité, argumentaire marketing…) et référencement sur le site Internet grand public de Netatmo, qui agrandit la visibilité et la clientèle potentielle.

Installation de la caméra extérieure Présence. Photo : Netatmo

Un succès au Royaume-Uni

«Quand le professionnel a répondu à notre questionnaire en ligne, qui nous permet d’estimer ses compétences, il devient installateur certifié, explique Christelle Manach, chef de produit marketing chez Netatmo. Il sera alors répertorié dans notre base de données et recommandé sur notre site grand public. Le programme Netatmo Pro répond à deux attentes : celle du particulier désirant faire appel aux services d’un professionnel certifié, et celle du professionnel qui veut des avantages exclusifs.» Lancé au Royaume-Uni en juin dernier, ce même programme a été «un succès», confie Christelle Manach, qui ne communique toutefois aucun chiffre.

Parmi les évolutions possibles, des niveaux de certification et de spécialisation –  Gold, Premium, etc – font partie des pistes «en cours de réflexion», selon Christelle Manach. En revanche, rien n’est envisagé pour que le professionnel puisse vendre un service récurrent et fidéliser sa clientèle, au travers d’une plateforme de supervision et de maintenance des équipements installés par exemple.

Rédaction : Frédéric Monflier

Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *