L’objectif de Sony au travers de sa marque TEOS est simple : transformer et repenser l’espace de travail moderne… désormais, dans une approche « Smart building ».

Au cœur de cette promesse, la plateforme TEOS qui regroupe l’ensemble des dispositifs AV d’un ou plusieurs bâtiments, de marque Sony ou non. Ainsi, écrans, vidéoprojecteurs et tablettes sont regroupés sous une seule et même interface, accessible depuis n’importe quel ordinateur au moyen d’un identifiant et d’un mot de passe.

Il est alors possible de monitorer le parc, analyser les statistiques d’utilisation des différentes salles, créer, programmer et diffuser du contenu. TEOS regroupe aussi une solution de réservation de salles de réunion (TEOSBook), ainsi qu’une solution de réception virtuelle (TEOSRéception). Initialement TEOS a donc été développée pour répondre aux attentes du « Smart Office ». Sony a profité de l’ISE pour annoncer les évolutions de TEOS à venir. Au-delà d’un capteur intelligent (présenté pour l’occasion) permettant d’affiner les statistiques collectées et leur analyse, une passerelle assure désormais l’interopérabilité de la plateforme TEOS avec les protocoles KNX et Dali.

Le champ des possibles s’élargit donc des dispositifs AV à l’éclairage, aux ouvrants et autres équipements. Ainsi, Sony passe d’une démarche axée sur le Smart Office à une solution plus large répondant aux attentes du Smart Building. Preuve de l’intérêt de Sony pour ce secteur, sa récente adhésion à la SBA (Smart Buildings Alliance) dont le but est de penser et définir le bâtiment intelligent.

Démonstration de l’interopérabilité de la plateforme TEOS avec les protocoles KNX et Dali sur le stand Sony lors de l’ISE 2019. Photo : PG
Partagez sur les réseaux sociaux