Smart Intégrations Mag Nº 21

sim21-couv450
Smart Intégrations Mag Nº21 est paru!

Retrouvez votre magazine professionnel SMART INTEGRATIONS MAG, avec son analyse synthétique sur tous les secteurs d’activité, nouveaux produits, technologies, distribution, qui composent l’univers numérique du résidentiel et du tertiaire connectés, est l’outil de référence pour les intégrateurs, domoticiens, électriciens, responsables de bureaux d’étude et d’architectes, collectivités, bailleurs sociaux et privés, donneurs d’ordre, réseaux de distribution (traditionnel, GSB, GSS), etc…

Au sommaire du numéro 21, notre rédaction vous propose:

MAGAZINE
– Editorial
– Sommaire
– Actus Business : Hager IP Roombox, une solution domotique pour l’hôtellerie
– VestaPro, naissance d’un nouveau distributeur domotique
– EDF-SOWEE, un pas vers la maîtrise énergétique
– Actus Business
– Festival Son & Image, Rupture technologique et continuité
– Salon H’Expo : connectivité à tous les étages

DOSSIER : SÛRETÉ / SÉCURITÉ: LA VIDEOPROTECTION INTELLIGENTE
– Marché : la reprise peine malgré le besoin
– Intelligence embarquée : l’alliance objective du processeur et de l’algorithme
– L’offre : des caméras de plus en plus sophistiquées

AUDIOVISUEL  
– Produits Pro : Zooms sur … Samsung, Goget, Panasonic et Vivitek
– Mirror Head : la projection dynamique révolutionnée
– Ecrans interactifs : 8 questions à se poser avant d’investir

SURETE/SECURITE
– Actus Secteur et produits
– Produits Pro : Zooms sur… Honeywell, Hikvision, CDVI et Paxton
– Produits Pro : Zooms sur… Castel et Salto
– Réalisation : Hyatt Hotels/Milestone : plateforme de sécurité normalisée multi-sites

RESEAUX
– Actus Produits
– Zooms sur…XXX, Slat, Watchguard et D-Link
– Zoom sur Netgear, base routeur et satellite Orbi

SMART HOME
– Actus Secteur
– Zooms sur … Theben, Homni, URC et Tado°
– Actus Produits
– Réalisation : Hôtel Nolinski : prudence sur la domotisation

SMART BUILDING
– Actus Secteur
– Zooms sur … Lucibel et Expert-LED
– Zoom sur Zehnder ComfoAir Q, une VMC innovante et communicante

METIERS
– Actus secteur
– La chronique de Bruno – Le réseau de vos clients survivra-t-il à Noël 2016 ?
– Agenda des Salons et évènements

 

EDITO

La domotique,
étoile filante de l’hôtellerie

Alors que le tourisme subit les contrecoups des évènements qui ont émaillé l’actualité de notre pays ces derniers mois, l’hôtellerie française poursuit son effort de modernisation afin de correspondre aux nouvelles normes étoilées et satisfaire encore mieux des clients de plus en plus exigeants sur le ratio qualité de services/prix.

De nombreux programmes de rénovation ont redonné du lustre à des enseignes quelque peu fanées tandis que des reconversions d’immeubles de caractère ont permis à des marques parfois inconnues sous nos latitudes de faire leur apparition dans le paysage parisien ou celui des grandes métropoles du pays. Autant d’opportunités que les décideurs ont pu exploiter pour inscrire dans leur cahier des charges des prescriptions d’automatismes afin d’équiper les chambres et les parties collectives pour améliorer le service rendu aux clients comme le fonctionnement global des établissements.

Mais ce qui est intéressant, c’est que ce mouvement ne concerne pas seulement l’hôtellerie haut de gamme, il touche aussi les trois et deux étoiles qui veulent rester dans le mouvement et même les standards économiques qui y trouvent aussi matière à rogner leurs coûts. Les équipementiers ont bien vu l’évolution du marché et commencent à proposer des solutions plus simples et faciles à installer.

L’idée est de rendre plus attractive la domotique et l’immotique pour l’ensemble du secteur hôtelier. Pour cela, il faut que la technologie soit une source d’agrément et de simplification des tâches, qu’elle soit simple à utiliser pour tout le monde, clients et personnels, et surtout qu’elle ne soit pas contreproductive en tombant en panne et en provoquant finalement le courroux d’hôtes qui ont payé leur séjour et estiment que l’essentiel comme le superflu leur sont dus.

Les automatismes doivent aussi se fondre dans le décor, ne pas paraître comme de la technologie ostentatoire qui est là pour « faire moderne ». Son usage doit être simple, voire intuitif, car ce n’est pas parce que tout le monde a un smartphone qu’une interface tactile est aisée à manipuler. Un bouton ou un clavier physique commandant des actionneurs font parfois mieux l’affaire. Les clients d’un hôtel ne sont pas là pour faire l’apprentissage de solutions trop sophistiquées. Si le système se révèle trop compliqué, il suscite la déception, sinon le rejet, et l’expérience devient négative.

 

 

Patrice de Goy – Philippe Pélaprat

Prix: from 15,00 €
   
Categorized in