Smart Intégrations Mag Nº 29

15.00 € (tax incl.)

Découvrez le vingt neuvième numéro du magazine papier de SMART INTÉGRATIONS MAG

Categorized in
SIM28-FR
Quantity

Smart Intégrations Mag Nº29 est paru!

Retrouvez votre magazine professionnel SMART INTEGRATIONS MAG, avec son analyse synthétique sur tous les secteurs d’activité, nouveaux produits, technologies, distribution, qui composent l’univers numérique du résidentiel et du tertiaire connectés, est l’outil de référence pour les intégrateurs, domoticiens, électriciens, responsables de bureaux d’étude et d’architectes, collectivités, bailleurs sociaux et privés, donneurs d’ordre, réseaux de distribution (traditionnel, GSB, GSS), etc…

Au sommaire du numéro 29, notre rédaction vous propose:

MAGAZINE
– Editorial
– Sommaire
– Actus Evènement : Enki joue l’ouverture et l’interopérabilité
– Actus Evènement : Innovation Summit, Schneider Electric passe ses nouveautés en revue
– Actus Business
– Actus Reportage : Acer, des ordinateurs aux objets connectés
– Actu salon : IoT World, M2M & Embedded Systems, de la connectivité pour tous les besoins
– Actu salon : Light & Building, Lumière et Automation

DOSSIER : ENSEIGNEMENT & NUMERIQUE
– Université et audiovisuel : un fort potentiel en constant renouvellement
– Technologies : Le cours filmé réinvente l’apprentissage
– Ecole Numérique, coup de projecteur sur l’auditoire
– Vitrine : Outils collaboratifs et interactifs : quel choix ?

AUDIOVISUEL  
– Actus produits et solutions
– Canon : LX-MU500Z, un projecteur d’installation laser compact

SURETE/SECURITE
– Actus Produits et solutions
– Protection 24 mise sur la vidéosurveillance
– La ville de Vauréal fait le choix de Net2
– Francofa / Eurodis : Neo, la première alarme certifiée NF&A2P@
– Entreprise : Tracor Europe, le choix du « Mode solutions »

RESEAUX
– Actualité Produits et solutions
– Zooms Produits…Atlona et Luxul
– Internet par satellite, Konnect VHTS en renfort de Ka-Sat

SMART HOME & BUILDING
– Smart Home : Maison et objets connectés
– « La Maison Henri », un showroom chic basé sur la technologie Crestron

METIERS
– Produits et services
– La chronique de Bruno – Les assurances vont-elles imposer de nouvelles règles en matière de domotique ?
– Agenda des Salons et évènements

 

EDITO

Un pas de plus vers la domotique œcuménique ?

La diversité des protocoles demeure toujours un frein au développement de l’automation du résidentiel ou du petit tertiaire. Depuis les origines de la domotique, la plupart des acteurs industriels ont tenté de verrouiller le marché en essayant d’imposer leur solution de communication propriétaire, ce qui a longtemps confiné le sujet dans des projets immobiliers élitistes réservés à ceux qui en avaient les moyens.

Les temps ont changé et l’automation n’est plus considérée comme seulement un luxe. Elle devient une utilité car ses différentes applications répondent aux besoins du plus grand nombre : régulation du chauffage, protection physique et électronique de l’habitation, etc. De plus, la révolution des objets connectés, portée par l’utilisation des terminaux mobiles de communication – smartphones et tablettes -, a accéléré les choses en provoquant l’irruption sur le marché de solutions radio, faciles à installer mais qu’il est souvent difficile de marier entre elles pour créer un environnement Smart Home cohérent.

Difficile lorsque l’on a acheté un produit à installer soi-même dans une grande surface de solliciter un professionnel – si on en trouve un – pour ensuite associer différents appareils sur une même interface et les faire intelligemment interagir. Les acteurs de la domotique – start-ups comme grands industriels – ont tous pris conscience du problème que pose la non-interopérabilité et tentent d’y apporter des solutions, généralement en tissant des partenariats entre marques. Mais la collaboration entre systèmes initialement incompatibles peut s’opérer de différentes façons : dans le cloud, via une passerelle multi-protocoles ou en choisissant judicieusement ses composants pour que ceux-ci collaborent facilement comme cela est censé le faire avec le ZigBee 3.0 et sa couche applicative DotDot.

Dans ce contexte, l’initiative Enki (voir page 6 et 7 de ce numéro) est intéressante car elle permet aux clients d’aborder un peu plus sereinement le sujet de la domotique. En effet, cette proposition commune à 3 enseignes du groupe Mulliez mais qui peut demain s’élargir encore a pour intérêt :

1/ de minimiser les risques de se fourvoyer en proposant un choix assez large de produits (mais il faudra suivre l’ouverture du catalogue pour voir si les clients auront le choix entre marques concurrentes pour une même fonction !) ;
2/ d’apporter des garanties concernant la confidentialité des données personnelles (un point qu’il faudra encore éclairer de façon plus précise et transparente à l’occasion de la mise en place de la réglementation européenne RGPD) ;
3/ de proposer l’intervention de professionnels formés pour poser les appareils mais aussi pour réaliser des installations multifonctionnelles donc plus complexes.

Cette ouverture est à souligner car elle permet aux installateurs/intégrateurs spécialisés mais aussi aux électriciens, chauffagistes, spécialistes des courants faibles œuvrant dans le contrôle d’accès, l’alarme protection ou la télédistribution et même aux informaticiens de quartier de s’insérer dans la boucle et de profiter d’un volume d’activité qui ne peut que croître, nous en sommes persuadés.

 

Patrice de Goy – Philippe Pélaprat

0 0items

Your shopping cart is empty.

Items/Products added to Cart will show here.