« Sûreté / sécurité sur IP : le recrutement est en plein boom ! », constate Michel Eynaud, fondateur d’IP Recrutement

Michel Eynaud, chasseur de tête spécialisé sur le marché de la sûreté-sécurité physique, nous éclaire sur le dynamisme du recrutement dans le secteur en pleine croissance de la sûreté / sécurité sur IP et sur les opportunités liées au rapprochement avec l’IT.

Le recrutement est-il un bon baromètre du marché de la sûreté / sécurité électronique ?

Absolument, la tendance de l’emploi reflète parfaitement la forte croissance du secteur. Il y a une vraie effervescence du point de vue du recrutement. Depuis 8 ans que je travaille dans ce domaine, je n’ai jamais connu un tel niveau d’offres. On observe toujours une plus forte activité en début d’année, pour la raison toute simple que les budgets sont généralement définis à l’automne. En plus, cette année, on sent que les entreprises vont davantage de l’avant et investissent de manière plus conséquente dans les ressources humaines. Il est logique dans un secteur en forte expansion que chacun essaie d’être plus rapide que ses concurrents car tous ambitionnent de prendre des parts de marché. On observe aussi que les gros intégrateurs pensent déjà aux JO de 2024. Certes, ils n’ont lieu que dans 6 ans, pourtant les entreprises « se staffent » dès maintenant car des projets vont bientôt sortir et il faut être prêt.

Quelles entreprises recrutent ?

A peu près tout le monde. Pour ce qui me concerne, je recrute plus qu’avant pour des structures importantes dans le domaine de l’intégration. Aujourd’hui, les intégrateurs observent une amélioration de leur marché et, surtout, ils affichent une plus grande confiance dans l’avenir, cette condition étant la clé de tout recrutement. Côté fabricants et éditeurs, le marché de la sécurité électronique implique de nombreuses entreprises étrangères. Leur représentation en France compte pour la plupart d’entre elles entre 1 et 10 salariés, certains leaders pouvant employer de 30 à 50 collaborateurs. Beaucoup de décisions, notamment celles concernant le recrutement, sont prises dans des sièges européens. La période des élections au premier semestre a incontestablement mis en suspens certains projets de recrutement, qui sont vite repartis dès l’été. Les distributeurs sont dans la même dynamique.

Quels sont les profils recherchés ?

Pour schématiser, deux grandes catégories de profils sont recherchées : des profils commerciaux et techniques, auxquels on peut ajouter quelques cadres dirigeants. Le recrutement de commerciaux s’inscrit en amont dans la stratégie de développement de l’entreprise. Le recrutement de techniciens concerne le présent. L’entreprise doit « produire » ce qui a été vendu en quelque sorte. Aujourd’hui, dans les deux catégories, on observe un véritable boom des demandes. Le challenge du recruteur se situe à la fois au niveau de la recherche du bon profil et de sa rapidité à satisfaire les demandes de ses clients.

Les profils recherchés ont-ils évolué ces dernières années ?

Le profil des commerciaux recherchés aujourd’hui est assez différent de ceux recrutés il y a 7 ou 8 ans. On est passé en grande majorité à la recherche de profils répondant aux besoins du développement de la prescription. C’est-à-dire de collaborateurs qui rendent visite aux clients finaux et aux bureaux d’études, et détectent les projets en amont et génèrent plus de valeur ajoutée. Ils doivent raisonner en termes de solutions et fonctionner en mode projet. Ces postes qui demandent de grandes compétences justifient un niveau de rémunération plus élevé. Cette évolution du métier, initiée chez les fabricants, s’est ensuite transmise aux distributeurs.

Par ailleurs, les projets de sûreté-sécurité ont de plus en plus souvent une forte composante IT et IP, ce qui réclame des compétences nouvelles et représente de nouvelles opportunités pour les acteurs de l’IT.

Existe-t-il des passerelles entre IT et sûreté/sécurité ?

Oui, et le phénomène devrait prendre de l’ampleur. Depuis le passage de la sécurité à l’IP, notamment en vidéosurveillance et en contrôle d’accès, le secteur a besoin de spécialistes des réseaux IP, et certains acteurs recrutent dans l’univers IT. Les professionnels de la sécurité sont aussi formés à l’IP, et certains sont d’ailleurs devenus des experts. Si quelqu’un a de solides connaissances en IP et en infra, il y a de belles opportunités dans le marché de la sécurité physique. Certaines entreprises sont prêtes à mettre les moyens pour recruter les compétences et les habitudes de travail. Surtout, les compétences en cybersécurité sont très recherchées actuellement, afin de sécuriser les réseaux de la sûreté-sécurité. Et réciproquement, la sûreté / sécurité s’intègre progressivement aux infrastructures et aux projets IT. Il est de plus en plus intéressant pour des acteurs de l’IT de se développer en sécurité physique et d’ajouter ce savoir-faire dans leur offre, ils peuvent avantageusement recruter des profils expérimentés dans ces applications. Faire appel à un chasseur spécialisé leur apportera expertise et rapidité.

ip-recrutement.com

Propos recueillis par Patrice de GOY

Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *