Désormais proposé en trois versions, ce mini-PC est un moyen pratique d’administrer une installation domotique à distance. Il combine Linux et des machines virtuelles Windows, synonymes de fiabilité et de compatibilité avec les logiciels professionnels

La société Ueboji annonce sa nouvelle gamme Krika One, qui permet aux intégrateurs-domoticiens d’opérer la supervision à distance de leurs installations chez leurs clients, donc de gagner du temps et d’économiser des déplacements. Disponible dès maintenant et toujours basée sur le mini-PC NUC d’Intel, l’offre comprend trois propositions, se distinguant par le niveau d’équipement et de services : Basic (999 €), Max (1300 €) et Ultimate (1600 €).

Krika One Basic s’appuie sur un processeur Intel Core i3, 8 Go de mémoire vive et un SSD de 250 Go. La version Max comporte  un Core i5, 16 Go de mémoire vive et un SSD de 500 Go. Enfin, la version Ultimate, la plus puissante, bénéficie d’un Core i7, de 32 Go de mémoire vive et d’un SSD de 500 Go.

Le principe de la virtualisation demeure pour que la solution soit la plus fiable et la plus ouverte possible. Chaque configuration accueille un système d’exploitation hôte Linux, réputé pour sa stabilité, et héberge, via Oracle Virtualbox, des machines virtuelles Windows, lesquels environnements sont indispensables pour exécuter les logiciels d’AMX, Crestron, RTI, Sonos et consorts. La version Basic ne prend en charge qu’un seule machine virtuelle Windows Home Server (WHS) 2011. Les versions Max et Ultimate sont assez musclées pour contenir deux machines virtuelles WHS 2011 et Windows 10 Pro.

Dédié au diagnostic et à la gestion du réseau, un agent Domotz fonctionne dans une autre machine virtuelle. Pour l’accès distant, Teamviewer est installé par défaut dans la session Windows mais l’intégrateur a la possibilité d’utiliser le logiciel de son choix. L’équipe de Krika se réserve aussi un accès Teamviewer, à des fins d’administration, et propose en supplément une offre de service (un an inclus dans Ultimate, en option pour Basic et Max) : elle assure une maintenance proactive auprès de l’intégrateur, notamment le clonage des machines virtuelles et leur sauvegarde dans les serveurs de la société. Utile pour récupérer facilement les paramétrages d’une installation, si besoin est. http://www.get-krika.com

Rédaction : Frédéric Monflier

Partagez sur les réseaux sociaux